The Drone x The Hydra

Empruntons les mots de The Quietus à propos de The Hydra qualifiant Dimitris Papadatos de « musical polyglotte ». C’est censé. Voilà un artiste sonore qui se préoccupe moins de (re)créer son vocabulaire musical que manier plusieurs langues. L’Athénien réalise une pièce – pour ne pas dire un monolithe – escarpé, percuté, dangereux de grand cinéma, de post-techno, de jeux de miroirs, de noise, de free à la Sun Ra ou de space music guerrière. Bien plus épique, il évoquera néanmoins les travaux de J.G Biberkopf, le « dramaturge du grime ».  MD

http://www.the-drone.com/magazine/c·30-c·60-c·90-go%21-5/